Congés maternité, paternité et parental : analyse comparative des indemnités versées aux nouveaux parents à travers l’Europe

La Norvège en tête du classement – La France en 8ème position, avec 14 971€ d’indemnités versées

Le site de réductions en ligne Mapromobox.fr dévoile aujourd’hui les résultats de son classement européen des indemnités versées aux nouveaux parents dans le cadre des congés maternité, paternité et parental.

Pour mener à bien cette analyse, une équipe a comparé le montant maximal cumulé des prestations financières accordées aux jeunes parents au titre de ces trois congés pour le premier enfant. Le montant de ces indemnités a ensuite été comparé au salaire annuel brut moyen de chaque pays européen analysé. Cette étude permet ainsi de mettre en évidence les pays qui soutiennent le mieux les jeunes parents.

Un constat s’impose : il subsiste encore de grandes disparités au sein du continent européen, tant au niveau des salaires annuels moyens que des indemnités accordées aux jeunes parents. En particulier, la France est bien loin derrière les pays scandinaves, en tête du classement.

L’ensemble des résultats:

Classement

Pays

Montant des indemnités versées

% du salaire annuel brut moyen

1

Norvège

62 012 €

124.63%

2

Suède

44 023 €

118.72%

3

Allemagne

37 355 €

94.04%

4

Autriche

34 581 €

110.18%

5

Finlande

26 215 €

71.91%

6

Danemark

24 369 €

42.41%

7

Royaume-Uni

19 686 €

60.93%

8

France

14 971 €

42.84%

9

Suisse

14 000 €

21.52%

10

République Tchèque

13 326 €

116.38%

11

Belgique

11 898 €

33.18%

12

Italie

11 224 €

45.83%

13

Pays-Bas

10 859 €

32.13%

14

Croatie

10 593 €

89.79%

15

Espagne

8 356 €

35.03%

16

Pologne

8 210 €

72.74%

17

Portugal

5 927 €

45.41%

18

Irlande

4 811 €

16.20%

19

Grèce

4 691 €

33.72%

Analysons plus précisément le cas français

Au 1er janvier 2016, le montant maximum de l’indemnité journalière maternité et paternité est de 83,58€. Sur les 16 semaines de son congé maternité, la jeune maman perçoit donc une indemnisation maximale de 9 360,96€. Quant au jeune papa, il ne peut disposer que d’un congé de 11 jours consécutifs. Cela représente donc au plus 919,38€ d’indemnisation.

Concernant le congé parental, la donne a changé depuis le 1er janvier 2015. Pour un premier enfant, chaque parent ayant cessé son activité pour élever son tout jeune enfant peut bénéficier de la PreParE. L’aide est alors plafonnée à 390,92€ /mois pendant 6 mois pour chaque parent, soit 4 691,04€ au total pour un couple français.

Le montant maximal cumulé des indemnités versées aux nouveaux parents français au titre des congés maternité, paternité et parental s’élève donc à 14 971,38€. Cela correspond à 42.84% du salaire mensuel brut moyen en France, de 2 912€ (source Insee).

Nos voisins européens mieux lotis?

Notre voisin allemand accorde aux nouveaux parents jusqu’à 37 355€ d’indemnités au titre de ces différents congés, soit plus du double de ce qui peut être versé aux jeunes parents français. Le Royaume-Uni, quant à lui, nous devance de peu, avec 19 686€ d’indemnités versées aux nouveaux parents, soit 60.93% du salaire annuel brut moyen. Néanmoins, la France reste malgré tout plus généreuse que ses autres voisins immédiats. Ainsi, les jeunes parents italiens ne peuvent bénéficier que de 11 224€ maximum de prestations, ce qui correspond à 45% du salaire annuel brut moyen. Les Espagnols ne reçoivent quant à eux que 8 356€ d’indemnités pour ces congés, soit environ un tiers de leur salaire annuel brut moyen.

Occupant la première et deuxième place, la Norvège et la Suède sont les pays qui soutiennent le mieux les nouveaux parents. Les indemnités maximales octroyées y représentent plus de 100% du salaire annuel brut moyen des habitants. En Norvège, ces derniers peuvent obtenir jusqu’à 62 000€ de prestations financières, soit l’équivalent de 15 mois de salaire moyen.

Dernière du classement, la Grèce est le pays d’Europe où les indemnités versées sont les plus faibles, avec seulement 4 691€ accordés aux jeunes parents. Cependant, ces prestations représentent environ un tiers du salaire annuel moyen des grecs. Elles sont donc finalement plus généreuses que celles de l’Irlande par exemple. Cette dernière offre en effet aux jeunes parents environ 4 811€ d’indemnités, ce qui ne correspond qu’à 16% du salaire annuel moyen.

«En regardant le montant maximal des indemnités versées aux jeunes parents au titre du congé maternité, paternité et parental, on constate des disparités assez importantes au sein du continent européen. En particulier, la France propose des prestations parentales moins importantes que 7 pays de l’étude… Dans les pays scandinaves par exemple, les indemnités accordées aux jeunes parents sont extrêmement généreuses et couvrent souvent plus d’une année entière du salaire brut moyen!», commente Sezer Yurdakul, porte-parole de Mapromobox.fr en France.